Le son des lettres – a

Aujourd’hui, j’ai proposé à ma mini de faire des activités sur les lettres.

Elle a sauté de joie et est revenu avec son cahier d’activités Montessori et le coffret des lettres mobiles.

Nous avons débuté en écrivant son prénom avec les lettres mobiles. C’est drôle, elle a voulu apprendre à écrire le prénom de son frère et l’écrit partout quasi tous les jours depuis des mois. Mais elle n’avait pas encore demandé à apprendre le sien.

Nous avons donc écrit son prénom en décomposant le son de chaque lettre et mis les sons bout à bout. Un peu comme avec les alphas mais avec les lettres Montessori.

Puis pour chaque son (4 sons différents dans son prénom), je lui disais des mots et me disait si elle y entendait le son et si oui, au début – milieu – fin du mot. On s’aidait en tapant dans les mains à chaque syllabes.

Puis, ce fût son tour de trouver des mots commençant par le son abordé.

Ensuite, je lui ai donné un grand a en cursive dans son cahier qu’elle a colorié. Puis elle a écrit quelques a.

Ensuite nous avons fait un tour en cuisine. J’ai rempli un plateau de farine et elle y a tracé des a… Elle était ravie ! Elle y a aussi fait des dessins et les empreintes de ses mains. Bon, la règle était “on n’est met pas plein partout”… Heu.. comment dire… Quand je vois sur les photos de familles utilisant cette technique qu’il n’y a pas le moindre milligramme de farine à côté ou au sol… Je me demande comment elles font. Help ! Votre secret !

Crédit photo – Imala

 

Crédit photo – Imala

Pour finir, on a fait une pâte à sel avec laquelle elle a modelé des a dont deux que nous avons cuit, en plus d’un escargot et un rond.

Crédit photo – Imala

Pour le moment, elle m’a dit ne plus vouloir refaire la pâte à sel. Elle s’est brûlée le bout du pouce chez son père, avec le pyrograveur. Je pense que la pâte à sel l’a piqué. Quand elle me l’a dit, on a lavé puis mis un pansement. Mais ça devait piquer encore. Elle a peur que ça recommence. Ma Mini louve est très sensible et surtout une grande angoissée.. .

.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :