Permaculture – Accompagner le Vivant

Noël

Chez nous, nous n’avons jamais fais croire au père noël. C’est un mensonge et en plus qui sert de base de chantage pour faire peur aux enfants : “Si tu n’es pas sage, le père noël ne passera pas”… Mais nous avons toujours fêté noël et créé sa magie.

Depuis notre séparation avec le papa de mes filles, nous avons toujours fait noël en alternance chez l’un ou chez l’autre, mais au moins on est tous ensemble pour l’ouverture des cadeaux. C’est chouette pour les enfants.

Cette année, bien, non. Cette année, sa sœur est là avec son mari et leur fils. Alors les filles ne rentrent que le 26 après-midi. Elles n’ouvriront leurs cadeaux que ce jour là.

Je ne peux pas expliquer pourquoi, mais cela me rend triste. Déjà, Mini attend le moment d’ouvrir ses cadeaux depuis longtemps, elle en rêve, elle a hâte comme tous les enfants à l’approche de noël. Elle attendra quasi 2 jours de plus. Puis, c’est comme si les filles étaient exclues, ne faisant pas partie à part entière de notre famille. Comme si il y avait Ptitloup avec ses parents et elles… Nous ouvrirons nos cadeaux en deux temps, Mr Loup, Ptitloup et moi… Puis, les filles seules. Loin de cette magie où on ouvre tous ensemble dans l’effervescence. Comme si, elles étaient à part de la famille… Je suis triste pour elles qui ont du mal à trouver leur place au milieu du monde des adultes qui pensent plus à eux qu’aux enfants.

Comment vous organisez-vous, familles recomposées ?

Quand ouvrez-vous les cadeaux ? Attendez-vous d’être tous ensemble, quitte à retarder noël ou les enfants absents ouvrent seuls leurs cadeaux à leur retour ? Comment faites-vous pour que la magie de noël soit quand même là et qu’ils ne se sentent pas exclus ?

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

10 commentaires sur “Noël”

%d blogueurs aiment cette page :