Permaculture – Accompagner le Vivant

Confinement J3

Je vais essayer de venir faire un poste tous les jours, sans rien promettre…

J1

les filles sont rentrées de chez leur papa et Loo a fait des courses. Nos placards étaient franchement vides. Nous fonctionnons sans stock. J’avais appelé le matin notre pharmacie pour qu’il nous mette de côté mes remèdes familiaux (acerola, chlorure de magnésium, HE tea tree et eucalyptus radiata).

J2

Nous avons profité de l’ensoleillement et la chaleur pour travailler dans la grange, faire de la balançoire et flâner au jardin. Les grands sont allés pêcher dans l’étang du voisin. Nous avons la chance d’avoir choisir de vivre en Creuse, dans un hameau de 7 maisons éparpillées sur une propriété de presque 1 hectare. Nous croisons rarement un voisin. Le confinement est plus doux… Ils avaient pour consigne de rentrer si jamais une personne passait dans le coin et de ne pas s’en approcher pour se protéger eux-mêmes et protéger la personne aussi. Nos voisins sont pour quasiment tous des personnes âgées (sauf 2 autres maisons).

Jonquille

Ptitloup a cueilli des jonquilles dans notre massif et les a mise dans l’eau du seau des chiennes.

Balançoire

Nous avons fait un petit peu de balançoire.

J3

Aujourd’hui, j’avais promis à Minilouve de faire un jeu de société tous ensemble. Nous nous sommes installés sous le barnum pour profité du beau temps (qui a priori ne va pas durer) avec les ados et avons sortis Célestia puis King Domino. Nous avons passé un bon moment tous les 4 pendant que Ptitloup jouait près de nous et Loo travaillait à la grange.

GranLoup voulait pêcher. Mais j’avoue ne pas trop avoir envie qu’il aille dansl’étang voisin qui est pourtant à 200m de la maison et parfaitement isolé. On a décidé que ce serait possible mais pas tous les jours… Alors il a pêché dans la baignoire où on récupère de l’eau de pluie et où lui et Loo ont mis les carpes pêchées dans l’étang… LOL

J’ai bien ri quand je l’ai vu ainsi 🙂

J’ai beaucoup de compassion pour les personnes confinées en appartement ou en ville.

J’ai beaucoup de tristesse de lire et entendre (à la radio) ses parents en panique de devoir passer leurs journées entières avec leurs enfants.

J’ai tout autant de tristesse de voir/entendre des personnes aussi en panique car elles vont devoir supporter leur conjoint non stop.

C’est vrai que je ne me suis jamais posée cette question et pour ma part cela n’a jamais été une difficulté. J’ai choisi il y a 15 ans (même un peu plus) de vivre avec mes enfants, vivre vraiment avec eux. Avec l’IEF, on est ensemble tout le temps. Parfois c’est tendu, on a des disputes comme dans toutes les familles au final. Mais on passe de chouettes moments et surtout on a des liens très forts, très proches. Idem avec mon homme. Avec le papa des filles ont a passé 13 ans ensemble dont 11 ans tout le temps ensemble. C’est même quand on en a passé moins ensemble que notre couple s’est étiolé… Avec Loo on est ensemble non stop depuis notre rencontre en décembre 2015.

Peut-être que ces moments de confinement peuvent être un cadeau qui vous est offert de découvrir une autre vie, avec moins de superflux mais plus de liens humains familiaux et de tisser des liens forts, de soigner votre relation et votre famille <3

Pour nous. Notre vie ne change pas. Nous vivons déjà plutôt isolé en campagne en mode minimalisme et sans école. La seule différence est l’arrêt de toutes les activités extrascolaires des enfants (et avec 3 enfants qui en font ça en fait. Équitation cours, stages, concours. Dessin/peinture, basket entraînements et matchs), des rendez-vous paramédicaux hebdomadaires des enfants… On fait environ 3000 km par mois… Là ça fait du bien. On est en vacances ❤️

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

12 commentaires sur “Confinement J3”

%d blogueurs aiment cette page :