Sur la route du Covid-19

Je reprends, en partie, mes posts sur mon compte facebook privé.

Dimanche 22 mars 2020, en ce 6eme jour de confinement, Loo est malade. Il s’est réveillé avec un gros mal de crâne. Il s’est recouché jusqu’au soir. Pas de fièvre au moment de la prise. Mais il est KO et il tousse un peu. Gestes barrières et cette nuit il dort dans une autre chambre. Ce sera notre chambre “malade”. Il a pris un 2eme acerola 1000, 2 gouttes de tea tree sur un sucre, 1 autre verre de chlorure de magnésium. Il entre dans notre “arsenal” curatif.

Mercredi 25 mars 2020, bouhhhhh j’ai tel au 15. Il a beaucoup de mal à respirer. Après un questionnaire (ses antécédants médicaux, maladies chroniques, traitements en cours, si confiné seul et symptômes précis/chronologie), ils ont dit “covid-19” et de tel au médecin généraliste pour un examen respiratoire de suite. Le médecin orientera ensuite.

Il y est allé solo pour pas que je sois en voiture avec lui. L’examen étant satisfaisant, il est à la maison confiné dans une pièce totalement isolé de nous. Je dois la rappeler le 26 milieu d’après-midi pour suivre l’évolution et faire un point. Elle a confirmé qu’ils ne testaient que les cas graves à l’hôpital car pénurie de tests (et les chiffres ne donnent que les testés).

On ne sait pas où il a été contaminé… Mais la période d’incubation varie de 14 à 1 mois selon les scientifiques. On est contagieux pendant l’incubation et pendant la maladie active par les postillons, contact avec les sécrétions, avec une surface contaminée. Le virus est vivant 3 heure dans l’air et jusqu’à 9 jours sur une surface.

Être confiné ne veut pas dire ne pas le choper, c’est juste éviter pour les porteurs de faire circuler encore et encore le virus et que des personnes qui ne l’auraient pas encore le chopent. Une surexposition est aussi bien plus de risque de le choper et peut être de le faire + costaud. Ils veulent aussi éviter que tout tombent malades en même temps. pour pas engorger les hôpitaux.

On fera la maladie confiné. En cas de difficultés respiratoires, on appelle le 15 et selon soit hospitalisé ou soit confiné chez soi avec les co-confinés. Le confinement de la population pour être efficace devra durer jusqu’à la fin du cycle…

Et les chiffres sont très en dessous de ça, en France on ne teste que les personnes arrivant à l’hosto en état grave. Ceux morts avant le test on ne les teste pas : pas de test post mortem. On ne compte pas les morts en confinement, les morts hors hôpitaux (comme les Ehpad), on ne teste pas les cas bénins…

Depuis quasi le début (disons depuis fin février), nous faisons attention. En tous cas, comme tous les hiver, on a une hygiène + vigilance en courses et lavage des mains ++, ne pas serrer les mains, pas la bise etc pour éviter la gastro, la grippe et les rhumes des gosses etc. Mon homme, un peu hypocondriaque, aide…

Creuse : Moi, je suis tombée malade vers le 10 février ++ : fièvre et toux sèche +++++ avec douleur à la gorge très intense qui a duré 11 jours et KO de chez KO (le 22/02 j’avais 8/6 de tension chez le médecin). La fièvre a duré quelques jours sans monter très haut mais la toux au moins 1 mois avec des mieux et des rechutes, et très intense du 4ème au 15ème jours.

Morbihan : Mes parents ont eu la même mi-janvier (22 janvier pour mon père, 25 pour ma mère) avec antibio pour leurs poumons car ça dégénérait avec le même tableau que pour moi (moi je n’ai pas eu d’antibio : huiles essentielles et homeo). Ils étaient allés à un enterrement le 10 janvier. Leur ami, âgé, est décédé d’une infection pumonaire fulgurante. Il était en ehpad, et à la même période il y a eu beaucoup de décès dans cet Ehpad… ). Mes parents et des amis sont tombés malades avec même tableau clinique suite à l’enterrement.

Nous sommes allés en Bretagne le 21 février pour soutenir ma maman car on lui a diagnostiqué un cancer. Le 22 février, une selle en diarhée et 2 vomissements pour ma 7 ans, un vomissement pour mon 2 ans. Le 25 février, notre 16 ans commençait comme un rhume, puis le lendemain notre 15 ans, puis le surlendemain, les 2 petits (7 et 2 ans). Les 4 enfants tombaient malades : mal de tête, gorge + fièvre et toux +++. Les 2 grands ont été moins atteints. Mais les deux petits ++ . Mon 2 ans a plafonné entre 39 et 40 pendant 3 jours et les deux avaient une toux sèches intense et étouffante non stop nuit et jour. Mon 2 ans en pleurait et paniquait d’étouffer. La seule chose qui l’aidait à respirer : des bains de vapeur dans la salle de bain. Il les réclamait ! J’ai appelé le 15 le samedi soir à cause de cette toux. Vu que je gérai bien et qu’il respirait : pas de consultation ni test. Ils ont gardé cette toux 15 jours.

Durant notre séjour en Morbihan, ont été découvert des foyers (cluster) du covid-19 à proximité de notre hébergement et notre unique sortie.

Ma mère en Bretagne a rechuté depuis 1 semaine. D’abord maux de tête, puis fièvre et toux +++, mais nettement moins costaud qu’en janvier.

Et maintenant c’est Loo.

A priori, on peut le choper plusieurs fois, mais c’est la 1ere fois la plus virulente. Logique, notre système immunitaire le rencontre pour la 1ere fois… donc il n’a

Je suis quasi persuadée que c’est ce que mes parents ont dépuis janvier et ce que moi et les enfants avons eu. Malgré mon appel au 15, la nuit du 29 février pour mon 2 ans et la découverte des cluster, pas de test ni pour lui, ni la famille, pas de directive. Nous, nous nous sommes confinés dès lors par précautions et de toutes façons quand un de nous (et surtout un des enfants) est malade : c’est repos à la maison. D”une pour aider l’organisme à résister et pour pas partager les crobes avec les autres.

L’état commençait à annoncer le covid-19 en France, mais soit disant que très localisé…

A notre retour en Creuse, le 4 mars (voyage de nuit sans arrêts), nous nous sommes confinés par sécurité pour les autres, les voisins etc et Loo a été encore plus vigilant en course avec gestes barrières +++ et moi j’ai de suite cesser mes cours collectifs de sophrologie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Sur la route du Covid-19”

%d blogueurs aiment cette page :