Permaculture – Accompagner le Vivant

Parcours d’une ado unschooling

Je suis très fière de ma fille, Eva, 16 ans dans 3 mois, jamais scolarisée et en unschooling radical depuis toujours et multi-dys.

7ans d’équitation avec des débuts difficiles, avec pleins d’autres activités vites abandonnées ou pas (violon, clarinette, boxe française, judo, danse africaine, peinture… )

Elle a choisi son projet pro depuis 4 ans : l’équitation. Elle œuvre en ce sens depuis. Elle s’en donne les moyens. Dès qu’elle peut aider sa prof de son centre équestre, elle y va. Elle l’aide à encadrer les cours des petits.

Depuis septembre, elle est en formation officieuse au Haras où sa jument est en demi-pension. Elle est au haras 4/5 heures par jour du lundi au vendredi et parfois le week-end à sa demande. Le Mr du haras lui transmet tout son savoir faire et être. Elle participe au débourrage, au dressage, aux soins, au parage, à l’entretien de l’environnement, à l’encadrement des cours et des stages. Elle monte tous les jours, elle dépasse les difficultés et ses peurs. Elle fait en parallèle du développement personnel. Elle apprend le langage ‘cheval’.

Depuis 3 jours, elle encadre un stage galop 2 et 3. Elle a dû préparer et créer un questionnaire galop 2 et galop 3 et faire les cours de théorie aux jeunes et encadrer les cours pratiques.

Elle se lève tôt, elle se rend à pied au haras dans le froid, sous la pluie ou la neige, sans rechigner, 25 minutes à pied. Elle passe ses journées dans le froid. Elle dépasse ses peurs et développe la confiance et l’estime d’elle-même.

Le Mr du haras souhaite lui faire passer son brevet d’assistant animateur équin… En attendant qu’elle ait l’âge du BPJEPS équin (18 ans).

Quand ‘on’ dit que les enfants en IEF et même pire en unschooling sont sans repère, sans valeur, non instruits et sauvages, séparatistes et en marge de la société…. Bien que ces bureaucrates viennent les rencontrer nos jeunes….

Oui, elle n’est pas scolaire. Pas pointu dans les matières académiques Cela ne l’a jamais intéressée. Mais elle excelle dans le sport et l’art. Elle excelle dans les compétences inter et intra personnelles. Elle est très autonome et adaptable

Sans l’IEF et surtout le unschooling, ma fille n’en serait pas là. Elle n’aurait pas eu la LIBERTE d’expérimenter tout un panel d’activités et ainsi trouver sa voix, elle n’aurait pas pu grandir et évoluer à son rythme tant émotionnellement que cognitivement; Elle aurait été broyée par un système qui exige de l’enfant de se plier au moule coûte que coûte. Exit la confiance en elle. Exit la passion et le plaisir d’apprendre et de vivre tout simplement.

Et comme quoi, c’est possible aussi sans grand moyen financier. Je suis au RSA, malgré mes activités professionnelles. Nous n’avons jamais pu payer des cours d’équitation à foison, des concours de haut niveau. Sa jument a été troqué par son papa contre une moto cross qu’il avait refaite. Pouliche qui a amené bien des pleurs à Eva (seulement 1 an et tout à apprendre… pas l’idéal pour une jeune cavalière), mais qui au final l’a amenée à rencontrer cet homme, ce murmureur du Haras, et qui a pris Eva sous son aile. Elle en veut, elle est passionnée, elle veut apprendre et dans le respect du cheval. Et ça, ça lui a plu, je crois !

J’en ai passé des nuits à pleurer de ne pas être plus fortunée, de vivre en Creuse avec un accès culturel et associatif tellement pauvre… D’avoir le sentiment de gâcher mes enfants de ne pas pouvoir les “suivre” autant que je l’aurai voulu dans leurs passions, par manque de moyens financiers ou compte tenu de notre lieu de vie, de voir les autres parents payer des concours avec plusieurs passages à leurs enfants, les inscrire à des stages, à des cours particuliers etc et moi ne pas pouvoir inscrire du tout et quand je pouvais, me saigner pour un passage, parfois 2 en se serrant bien la ceinture le mois suivant. J’ai pleuré de voir la tristesse dans ses yeux de voir les autres enfants pouvoir et pas elle. Et clairement, heureusement qu’il y a papy et mamie qui ont toujours payés les cours d’équitation pour Eva, Elena et Tim maintenant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :