Accompagner le Vivant, pour une meilleure relation à Soi et au Monde

Mon Parcours

Je m’appelle Erika, j’ai 47 ans, je suis maman de 3 enfants (2005, 2012 et 2017), « maman de coeur » depuis 4 ans de mon jeune protégé (né en 2003).

Je suis une jardinière, minimaliste, thérapeute psychocorporel, chamane, maman « instructrice »…

Un peu de moi, mon parcours…

Tout au long de mon enfance et adolescence, ma marraine m’a initiée au Tarot, Reiki, massage, la méditation, les techniques de rêves éveillés… Pratiques qui m’ont toujours accompagnées jusqu’à aujourd’hui. En recherche constante de « Sens », d’Unité et de m’élever intérieurement, j’ai étudié la Bible, le Coran, le Soufisme et le Bouddhisme Tibétain. Je crois au « spirituel » non aux dogmes religieux et sectaires.

18/20 ans, Je suis un DEUG de psychologie, en parallèle à de l’accompagnement en ergothérapie durant 2 ans en gériatrie (1993/95). Je souhaite être educ de rue ou psy en prison avec des jeunes ou l’idée folle de devenir psycho-criminologue (profiler).

A l’aube de mes 21 ans (avril 96), mon compagnon décède violemment à 8 000 km, en mission militaire. 5 ans de vie commune, d’amour avec ses hauts et ses bas, des projets, des rêves s’évanouissent. Ma vie explose totalement. Je dois gérer ma souffrance extrême, l’administratif, l’omerta militaire, les conflits… Je m’anesthesie…

Je ne crois pas au hasard. Un proverbe musulman dit « Le hasard est l’ombre de la main de Dieu ». Être confrontée à sa mort m’a mise face à moi-même. Après, un long chemin d’auto-destruction, cet évènement est devenu un « Éveil ». Ce travail continue. Le travail sur soi n’est jamais terminé. La mort m’a enseignée la Vie et l’Amour.

21 ans (dec 1996), je quitte ma banlieue, la cité. Je laisse tout et tous derrière moi définitivement. Je choisis de Vivre ! Je pars en Drôme/Ardèche. J’y reste 3 ans. 24 ans (1999), je pars quelques mois dans le sud Larzac, en haut d’une montagne, hébergée chez un homme vivant à la ‘pastorale’ en autonomie et en ermite depuis de nombreuses années. Quel bonheur ! J’y retrouve la gratitude d’être Vivante, le Divin et le mode de vie qui me nourri. Été 99, je suis en Morbihan, Bretagne. Je disjoncte. Deuil non terminé, retour dans une vie où je ne me sens pas à ma place. Je fais un séjour en HP. Entre l’hospitalisation et l’hôpital de jour, je suis au prise de la psychiatrie ‘broyeuse’ une bonne année. L’HP me replonge dans mes demons et l’auto destruction. No comment.

Ces 4 années écoulées me permettront de me déconstruire pour me reconstruire, aller au plus profond de moi avec Authenticité. J’ai voyagé dans mes zones les plus sombres. J’ai aussi saisi toute ma Force et ma Lumière. Je me suis rencontrée. Quelques rares personnes merveilleuses m’ont parfois ‘guidée’ et protégée. J’ai découvert d’autres façons de vivre ma relation au monde, plus marginale mais tellement connectée à l’Humain et ‘saine’ dans mon rapport à moi-même, aux autres et au monde.

25 ans, (mars 2000), j’achete et auto-rénove une longère bretonne en ruine, avec des matériaux et procédés écologiques et traditionnels et avec un petit budget (20 000 euros achat du bien et rénovation compris). Tout est à faire. Le sol est en terre battue, murs en pierre d’1 mètre d’épaisseur, charpente, toit pourri… Mon père m’apporte ses mains et connaissance. Ma mère aide à la logistique et m’apporte sa Foi en moi. Cette auto-construction est initiatique : chaque ‘pierre’ posée est aussi une pierre intérieure de mes fondations. Toute fin 2000, je rencontre le papa de mes filles C, qui va se joindre à mon projet, tranquillement, courant 2001. 7 ans de travaux… En parallèle, j’apprends à cultiver ma terre avec respect afin de me nourrir. Je découvre la « permaculture » sans en connaître le nom – alliance du respect de la Terre, de Humain et de l’Abondance / Partage.

28 ans (2003/2004), je me forme au Reiki Usui Traditionnel et Tibétain (1, 2 et maîtrise), puis au Reiki Shamballa (praticien et enseignant). Je pratiquais intuitivement depuis l’enfance, mais je ressentais le besoin de « valider » mes connaissances et pratiques. Aussi, un stage permet un énorme processus de transformation intérieure !

30 ans (2005), ma fille aînée vient au monde. Durant ma grossesse, je prends conscience de toute la violence que nous faisons subir aux enfants sous couvert d’éducation. Ce fût un grand bouleversement personnel. Je me connecte à mon enfant intérieur blessé. Je rencontre des personnes, des associations (l’arbre à bébés, la leche league), des études, des livres, la liste « Parents conscients » de Catherine Dumonteil-Kremer… , des thérapeutes. Et je m’engage sur le chemin du maternage proximal et de la parentalité positive. Nous faisons, aussi, le choix qu’elle connaîtra une vie sans école. De 2006 à 2008, j’anime des réunions maternage et parentalité au sein de l’association L’Arbre à bébés Morbihan.

Tout se « rejoint » et prend « sens » entre mes acquis en psychologie, les neurosciences, les enseignements de mon histoire de Vie, ma spiritualité, la permaculture…

33 ans (2008), notre petite famille démanage en Creuse sur un terrain de 1ha5. Nous créons l’écolieu ‘Le Maquis Vert‘, où nous auto construisons, seuls, une maison en paille bioclimatique avec un budget de 20 000 euros tout compris. Nous y expérimentons l’autonomie électrique (non relié au réseau), alimentaire, en mode décroissant durant 6 ans. 2008, je suis gravement malade : maladie de Lyme. Je me reconnecte à mes pratiques énergétiques et spirituelles. Je me sens mourir. Rappel de l’Univer pour que je me (re)aligne…

2009/2012, Willem Hartman m’accompagne dans certains rituels chamaniques. Je m’initie aussi à la tradition du nord et aux runes. Je suis en formation de sophrothérapeute, hypnothérapeute. 35 ans (fin 2010), après 2 ans de formation, j’obtiens mon diplôme de Psycho-Somato-Thérapeute. Je suis spécialisée en relaxologie, sophrologie, hypnose, sexologie, thérapie de couple, addictologie, pédo-thérapies, psychologie et psychopathologie appliquées.

37 ans, ma seconde fille naît à la maison fin 2012. Fin 2013, le papa de mes filles et moi divorçons. je lui laisse notre écolieu et je repars à zéro : je crée l’Antre d’Imala.

Toute fin 2015, je rencontre L, le papa de mon fils, qui nait fin 2017. Notre couple se sépare fin 2020.

Aujourd’hui, mes enfants ont 18, 10 et 5 ans. Je continue de cheminer dans la riche et parfois difficile expérience de la parentalité positive. Ils sont tous instruis en famille depuis toujours. Les deux grandes sont multidys et mon dernier est TSA. J’ai été tiers digne de confiance de mon fils de coeur, T, vivant avec nous de ses 15 à 19 ans, membre a part entiere de notre famille. Il m’a permis de découvrir que je pouvais etre une maman louve pour un enfant que ne n’ai pas porté en mon ventre.

***

Passionnée, curieuse et persévérante, je suis auto-didacte dans tout plein de domaine essentiellement en lien avec les pédagogies alternatives et les neuroatypies, le bien-être, les techniques psycho-corporelles, la permaculture et notamment la permaculture humaine.

Je développe aussi des compétences en création de sites web. Dès 2004, je crée mes propres sites web, des sites personnels, des blogs, ceux de différentes associations. Les « copains » me demandent de réaliser les leurs, la mairie de Toulx Sainte Croix aussi (malheureusement ces sites n’existent plus).

Je suis la Louve Tisseuse de Vie
J’accompagne le Vivant pour une meilleure relation à Soi et au Monde.

%d blogueurs aiment cette page :